William Leymergie et sa femme : ce que nous ne savez pas
William Leymergie et sa femme

William Leymergie vie privée : ce que nous ne savez pas

Présentateur et producteur de la matinale Télématin sur France 2 depuis une trentaine d’années, William Leymergie représente une grande icône de la télévision française. Après son départ de la chaîne publique en 2017, on le retrouve sur la C8 pour un nouveau programme riche en couleurs. Depuis la rentrée 2021-2022, il présente sur Europe 1 une nouvelle émission de découverte des régions françaises : Samedi en France. Voici les coulisses de la vie privée de William Leymergie et sa femme.

Il a grandi en Afrique

Né le 4 février 1947 à Libourne en Gironde, William Leymergie est le fils du colonel Raymond Leymergie, un officier de troupes coloniales. Très jeune, William et sa famille partent vivre en Afrique compte tenu des affectations de son père militaire. Il y passe vingt ans, principalement en Algérie, au Sénégal et au Mali et y décroche son Bac avant de revenir en France.

De retour au bercail pour sa formation professionnelle

La famille retourne au pays après la démission de l’armée du père de William pour devenir un expert onusien au compte de l’Algérie. Le jeune homme démarre ses études supérieures de lettres à la faculté de Nanterre qu’il arrête au bout d’un an. Les événements de manifestations de grèves estudiantines de Mai 68 l’y contraignent.

Également passionné de cinéma, il intègre pour quelque temps le Conservatoire indépendant du cinéma français. William Leymergie poursuivait en effet le rêve de devenir réalisateur de films publicitaires. La formation n’est pas concluante puisque l’école finit par fermer au bout de deux ans.

William Leymergie lance sa carrière dans l’audiovisuelle

Le journaliste réalise ses premiers pas à l’ORTF. En 1970, il travaille au sein de l’actuelle RFI au niveau de la direction des affaires extérieures et de la coopération. On le retrouve aux commandes des programmes de jeunesse. William Leymergie intègre également France Inter et assure l’antenne de l’émission Fréquences mômes durant plusieurs années.

Journaliste et présentateur télé

L’homme des médias effectue un bref passage sur TF1 avant d’atterrir à France Télévision. Dès 1978, il présente diverses émissions jeunesse au sein de l’Antenne 2 devenue France 2. Le journaliste participe même à la création de certains programmes de divertissement. La chaîne le nomme responsable d’édition de Disney Dimanche et de Récré A2 en 1979 et en 1980.

Du journal à la présentation de la matinale

Après avoir été journaliste chez France Culture pendant 7 ans, Antenne 2 lui confie la présentation de la nouvelle matinale. En janvier 1985, William Leymergie prend les rênes de Télématin, l’émission qui le propulse. Entre-temps, il quitte temporairement le programme pour co-présenter le journal de 13 heures avec Patricia Charnelet de 1986 à 1989. Grand succès, il bat le record d’audience du concurrent, le 13 heures de TF1 du journaliste Yves Mourousi.

William Leymergie à la tête de Télématin

Grâce à son professionnalisme et à ses prouesses, la direction lui confie la production et la présentation de l’émission. Il revient comme chef de Télématin et pendant plus de 30 ans, en assure la diffusion. Malgré sa suspension de deux semaines due à une violente altercation avec l’un de ses chroniqueurs, la star de télé bat des records. Télématin fait plus de 50 % de l’audience matinale française.

Sa réputation de patron autoritaire

En dépit du succès fulgurant de son émission à la télé, William Leymergie a souffert pendant longtemps d’une mauvaise réputation. Certains des membres de son équipe le comparent souvent à un patron autoritaire qui règne comme un despote sur le plateau de télé. Un avis partagé par plus d’uns sur lequel le présentateur s’est exprimé :

« Je ne crois pas avoir été autoritaire mais j’ai exercé des professions où il était nécessaire d’avoir de l’autorité. J’aime maîtriser le moindre détail mais c’est normal d’être interventionniste car j’assume la responsabilité de tout ce qui passe à l’antenne ». Telle est sa réponse lors de son interview avec le magazine Télé-Loisirs.

William Leymergie et sa femme

Remplacé par Laurent Bignolas jusqu’en 2021

En 2017, William Leymergie en quête de nouveauté quitte l’émission Télématin. Après un adieu public plein d’émotions, il rejoint la chaîne privée C8 et lance William à midi, un programme qui fait un carton. Entouré de Caroline Delage, de Yoann Latouche ou encore d’Antoni Ruiz, il a su convaincre les téléspectateurs.

De son côté, son successeur Laurent Bignolas fait face à des difficultés au sein de l’équipe. L’ancien animateur de la matinale de France Info finit par annoncer son départ en mai 2021. Désormais, la présentation s’effectue avec le binôme Thomas Sotto et Julia Vignali du lundi au jeudi. Le duo Maya Lauqué et Damien Thévenot assurent la continuité du programme du vendredi au dimanche.

Ses rôles au cinéma

L’homme des médias porte plusieurs casquettes. Attiré par l’industrie du cinéma depuis toujours, il a interprété plusieurs petits rôles. On le retrouve dans diverses œuvres du producteur Claude Lelouch comme :

  • Les misérables ;
  • Hommes, femmes, modes d’emploi ;
  • Le courage d’aimer ;
  • Chacun sa vie.

Dans son interview accordée à Télé-Loisirs, le septuagénaire révèle ceci : « Je suis monomaniaque, je ne tourne qu’avec lui ! ». Il a dévoilé qu’il prépare un nouveau film avec le même producteur :

« Je vais en avoir un dans son prochain film. Je ne connais pas encore le rôle, ça change tout le temps avec lui. Mais que ce soit un un pizzaiolo, un gardien de prison, ou autre chose, je m’en fiche (rires) ! ».

La bibliographie de William Leymergie

En dehors de sa carrière de journaliste et d’acteur, William est un homme passionné de lettres. L’écrivain a plus de cinq ouvrages à son actif. Il s’agit notamment de :

  • Fréquence Mômes : les enfants ont la parole, Belfond / France Inter, 1995 ;
  • William Leymergie, Paroles de gosses, Albin Michel, 1997 ;
  • William Leymergie, Quand les grands étaient petits, Fayard, 2009 ;
  • En tête à tête avec Marcel Pagnol, Paris, Gründ, 2013 ;
  • William Leymergie, Les dents du bonheur, Albin Michel, 2014.

Le présentateur a récemment publié son premier roman Mirebalais ou l’amour interdit aux éditions Albin Michel. Parue en avril 2021, cette épopée retrace la vie amoureuse de la France du XVIIIe siècle.

William Leymergie et sa femme : une fin assez triste

Le producteur mène une vie privée discrète depuis toujours. Il faut quand même savoir qu’il a été marié depuis de longues années à la styliste et sculptrice française Maryline Robin. Ensemble, William Leymergie et sa femme ont trois enfants. Il s’agit de Géry, de Sacha et d’Anna. Malheureusement, la compagne du journaliste décède en juin 2020, un départ qu’il supporte dans le silence.

La sculptrice a rendu l’âme des suites d’une crise cardiaque. Née en 1950, elle abandonne pendant un temps ses passions afin de se consacrer entièrement à sa famille. Son corps est enterré dans le cimetière de Saint-Gatien-des-Bois, dans le Calvados, selon France Dimanche. Le journaliste a en effet tenu l’information secrète. L’inhumation a été effectuée en toute intimité.

L’histoire autour de leur rencontre

William Leymergie et sa femme Maryline se marient en 1975 après une rencontre tout à fait particulière. Le présentateur rappelle les faits dans les colonnes du magazine Paris Match en 2015 : « C’était l’été à un dîner chez des amis. J’étais à table, Mary est arrivée sur ma gauche. Quand j’ai vu cette magnifique brune aux yeux bleus, très discrète, qui respirait l’intelligence, s’approcher de moi, j’ai compris qu’elle était la chance de ma vie ».

Décidé à la conquérir avant qu’elle ne disparaisse, le présentateur met le paquet et parvient à gagner son attention. « J’ai sorti la panoplie et j’ai tout fait pour la séduire. J’ai été à la fois rigolo, sympa, amoureux, imaginatif, galant. J’étais devenu une grenade d’amour prête à exploser », précise-t-il. Ses efforts ont payé et une chose est certaine, William Leymergie et sa femme ont vécu plus de 45 ans d’ultime bonheur ensemble.

Une épouse « manager maternel et marital »

Très amoureux, l’animateur de télé a toujours de gentils mots à l’endroit de son épouse décédée. En 2012 au média France Dimanche, il n’a pas manqué d’éloge à son égard. Il l’a décrit comme étant « calme, souriante, apaisante. Elle est très discrète, parle très peu, mais dit des choses essentielles ». L’homme reconnaît les efforts de sa partenaire et l’impact de son soutien dans sa carrière :

« Elle m’a apporté énormément, et ce n’est pas fini. Mes enfants et moi l’avons beaucoup accaparée, elle a été un manager maternel et marital. Aujourd’hui, ce serait bien à notre tour de tous nous occuper d’elle ». William Leymergie et sa femme ont été très complices. De son côté, il joue toujours la carte de la séduction. Il a avoué « qu’il ne se passe pas un jour sans que je lui murmure qu’elle est belle ». Un départ qui a certainement dû beaucoup l’atteindre.

Géry Leymergie, le fils de William qui suit ses pas

Fils aîné du clan Leymergie, Géry voit le jour en 1980. Journaliste, animateur, chroniqueur et producteur. Avec un DEUG de journalisme au CELSA, il commence dans la presse écrite et évolue en tant qu’assistant de production. Après avoir créé et présenté le Zapping Zone sur Disney Channel, il progresse sur France 5 et M6 en charge de plusieurs chroniques.

Géry Leymergie devient rédacteur en chef de nombreux programmes comme Top Chef 1 et 2, Caméra Café… Depuis 2011, il est le producteur artistique de BBC studios France. Il assure la production d’émissions phares comme Danse avec les Stars, Le meilleur pâtissier, Cousu main… Nommé directeur général adjoint en charge des contenus depuis 2018, Gery est également papa de deux filles, Charlie et Romy.