Bruno Masure et sa femme: l'ex-star du JT français
Bruno Masure et sa femme

Bruno Masure: que devient l’ex-star du JT français?

Bruno Masure, l’ex-présentateur de JT sur France 2 et TF1 représente une icône du l’info continue. Il a d’ailleurs remporté à plusieurs reprises les 7 d’or du meilleur présentateur du journal télévisé. Hors fonction depuis une dizaine d’années, le journaliste s’est retiré des médias, mais reste présent sur les réseaux sociaux. Notamment sur Twitter où il cumule des milliers de followers, il commente énormément l’actualité politique française. Voici tout ce qu’il faut savoir sur Bruno Masure et sa femme, mais également sur sa vie privée.

Du métier du droit à une carrière de journaliste

Le journaliste et présentateur Bruno Masure est un français originaire de Lille, né le 14 octobre 1947. Titulaire d’une double licence en histoire et en sciences économiques, il détient aussi un diplôme en sciences politiques et en urbanisme. Avant de fréquenter l’École supérieure de journalisme de Lille, il découvre l’univers de la presse grâce à quelques stages et expériences.

Bruno Masure intègre le service politique du média le Monde et se passionne pour le métier. Curieux, il multiplie les expériences et devient journaliste politique à RMC de 1973 à 1975.

Son parcours à la télé et à la radio

Le présentateur rejoint l’équipe de TF1 en 1975 en tant que reporter. Très actif, il va couvrir la campagne présidentielle de François Mitterrand quelques années plus tard. À partir de 1984, Bruno Masure prend les rênes du JT de 20 heures en semaines pendant 3 ans. Remplacé par Michel Poivre, il officie le JT de 13 heures et de 20 heures du week-end avant de laisser la place à Ladislas de Hoyos.

En 1990, il quitte TF1 pour un poste similaire à France 2 anciennement appelée Antenne 2. Le journaliste va enchaîner au cours de plusieurs années des émissions et reportages aux côtés d’autres présentateurs comme Sonia Dubois et Danièle Evenou. Journaliste politique, il assure la co-présentation des soirées électorales de France 2 auprès de Daniel Bilalian. Avec lui, il alterne de 1995 à 1997 le JT de 20 heures.

À partir de 1999, et ce, pendant quatre ans, Bruno Masure rejoint l’équipe de Michel Drucker dans Vivement Dimanche Prochain. Il fait la chronique humour et humeur dans cette émission de divertissement de France 2. Le présentateur intègre la radio France Inter, au côté de Stéphane Bern toujours en tant que chroniqueur dans Le fou du roi.

Bibliographie du journaliste Bruno Masure

En dehors de sa carrière de journaliste, Bruno Masure est également un écrivain qui détient de nombreux ouvrages à son actif. Il a écrit notamment :

  • La télé rend fou… mais j’me soigne ! ;
  • Le dictionnaire Analphabétique ;
  • Chérie pense à changer de millénaire ;
  • Enquête sur mon assassinat ;
  • Le journal d’une curée de campagne ;
  • La télé rend définitivement fou ;
  • Elysée Academy.

Ces livres font partie d’une large collection réalisée par l’ancien présentateur de TF1. Il a rédigé plus de quinze titres au cours de sa vie et compte bien poursuivre sa passion pour l’écriture.

Bruno Masure et sa femme : en couple ou célibataire ?

Bruno Masure et sa femme Cathy ont vécu une histoire d’amour plutôt fusionnelle. Si le couple est resté longtemps ensemble, il finit par se séparer quelques années plus tard. Bruno Masure et sa femme n’ont pas eu d’enfant ensemble. Au cours d’une interview accordée au média Libération en 1997, il a confié qu’il regrette d’être resté sans enfant :

« Cathy, ma petite femme, et moi, on n’en voulait pas. Et puis quand on en a voulu, ce n’est pas venu. C’est ce qu’on appelle le destin, non ? ».

Les deux anciens amants restent de très bons amis. S’ils ont divorcé l’un de l’autre, Bruno Masure et sa femme gardent de bons contacts. Il ne cache pas qu’ils sont devenus de bons amis. Cathy serait d’ailleurs l’une de ses proches et certainement, une grande confidente aussi.

Un coming out sur la bisexualité de Bruno Masure

Dans les colonnes du magazine Garçon, Bruno Masure a déclaré qu’il n’a pas pardonné la présentatrice Mireille Dumas. Il y a en effet quelques années, elle l’aurait contraint à révéler ses orientations sexuelles au cours d’une émission. Chose que le journaliste ne semble toujours pas digérer malgré tout ce temps écoulé.

« Pour une de ses premières émissions de confidences, elle s’est mise à gratter sur mes orientations sexuelles alors que je n’étais pas venu pour ça. J’ai vu rouge. J’ai commencé par ne pas lui répondre, et elle n’arrêtait pas de revenir à la charge. Au bout d’un moment j’en ai eu marre, et comme un con, j’ai tout lâché, je lui ai dit que j’aimais les filles et les mecs. Donc on peut dire qu’elle m’a bien baisé ».

Cette révélation est survenue à l’époque où Bruno Masure officiait encore comme titulaire du JT sur TF1. Période au cours de laquelle les différences étaient bien moins acceptées qu’aujourd’hui, sa place et sa carrière professionnelle auraient pu prendre un coup.

« Je m’en fiche que les gens soient au courant de ce que je suis aujourd’hui. Mais à l’époque, ils n’avaient pas à savoir si j’aimais les cougars ou les minets ! Encore une fois, je me suis fait avoir… ».

Bruno Masure et sa femme

Bruno Masure raconte que si sa bisexualité n’a pas entaché sa carrière, il a tout de même reçu des dizaines de lettres parfois homophobes. « Trois d’insultes où je me faisais traiter de pédé et qu’il fallait que je dégage » et d’autres lettres de remerciement. « Les sept autres, qui venaient de petits gars de la campagne qui me remerciaient d’avouer ce que j’étais, car eux, n’y arrivaient pas. De ce point de vue-là, le résultat était positif… ». L’homme ne regrette donc pas tout.

Bruno Masure et ses nombreux tacles à l’endroit de ses confrères

David Pujadas, Laurence Ferrari ou encore Claire Chazal pour ne citer que ceux-là ont déjà goûté au courroux de Bruno Masure. Très connu pour son franc-parler et ses clashs à tout-va, le journaliste ne garde pas sa langue dans sa poche. On se souvient encore de son attaque à l’endroit de Karine Le Marchand de Une ambition intime :

« Karine Le Marchand, c’est une caricature, elle minaude. Comme elle n’a ni distance ni culture politique, elle laisse dire n’importe quoi à ses invités. Avec elle, Fillon apparaît comme hyper-cool et Mélenchon, qui d’habitude injurie tout le monde, passe pour un homme affable. Ce n’est que de la com. Pour moi, on n’élit pas pour président le mec qui a le plus beau chien ou la femme la plus sympa ! ».

L’ancien présentateur s’en est aussi pris à Jean-Pierre en affirmant qu’il « est le plus mauvais journaliste de France ». Tel a été sa réponse après la fois où Philippe Vandel lui a rappelé une de ses phrases incendiaires à l’endroit du journaliste en le traitant de gros con.

« L’insulte, c’est jamais une bonne chose. Je n’aurais pas dû dire ça. C’est le pire journaliste de France. Voilà ce que je devrais dire. Je le pense vraiment. Je le regarde. C’est ça le problème. C’est la honte de la profession. Il est tout sauf un journaliste. Je donne parfois des conférences et j’explique que pour faire un vrai JT, il suffit de faire exactement l’inverse de Pernaut et ça sera à peu près correct. Il ne traite absolument pas l’info. » a-t-elle affirmé.

Jean-Pierre Pernaut a réagi lors d’une interview avec les confrères de Télé poche. « Bruno Masure ? Je ne sais pas qui c’est » a-t-il répondu d’un ton hilarant.

La réaction de Lou Pernaut face aux attaques de Bruno Masure contre son père

L’un des derniers tacles de l’ancien présentateur à l’encontre de Jean-Pierre Pernaut remonte en décembre 2020. Le journaliste de TF1 qui a traité un cancer durant de longues années a fait ses adieux aux téléspectateurs au JT de 13 heures. Un départ après 33 ans de service qui a réuni une audience de plus de 8 millions d’audiences. Sur Twitter, Bruno Masure s’est insurgé contre Jean-Pierre Pernaut :

« Une rare lueur d’espoir en cette annus horribilis : le départ de @pernautjp après 33 années de lavage de cerveau. Démagogie assumée, populisme frisant parfois le complotisme, clins d’œil à la droite extrême, absence totale de hiérarchie dans l’info, bref la totale ! Sans regret ».

Lou Pernaut n’est pas resté sans réaction. Elle a condamné de tels propos, elle et son père qui d’habitude sont indifférents aux insultes. En pleine interview avec PureBreak, elle déclare :

« Je pense que les personnes qui veulent insulter mon père se basent sur des rumeurs et n’ont pas d’argument clair et précis. S’ils se mettent à croire tous les journaux et tous les on dit, je ne peux plus rien faire pour eux et je n’ai pas à me justifier face aux mensonges. On vient parfois m’insulter en DM, mais je m’en fous ».

Bruno Masure sur les réseaux sociaux

C’est sur le réseau social américain Twitter que l’ancien journaliste se montre le plus présent. Très suivi par 55.000 abonnés, Bruno Masure y a rédigé pas moins de 107.000 tweets. Une utilisation frénétique marquée au quotidien par des langages crus et insultants. Actif autour du débat sur la présidentielle de 2022, il n’a pas manqué de faire connaître son opposition à la candidature d’Eric Zemmour.

Il y défend bien d’autres sujets d’actualité et n’hésite pas à donner son opinion sur la plupart des thèmes politiques en général. Un journaliste dans l’âme certainement.