Nikos Aliagas et sa femme : voici celle qu'il appelle sa moitié
Nikos Aliagas et sa femme

Nikos Aliagas et sa femme : voici la femme qui a changé sa vie

Le célèbre présentateur de TF1 n’est plus une personnalité à présenter. Le public français connaît pourtant très peu de choses sur sa vie privée. La star de télé n’est plus un cœur à prendre. Marié et père de deux enfants, il partage sa vie avec la psychologue Tina Grigoriou. Nikos Aliagas et sa femme sont inséparables. Le présentateur de The Voice n’hésite pas à emmener sa compagne partout avec lui. Gala, tapis rouge, Roland-Garros, elle fait sa fierté. Découvrez l’identité de celle qui fait tourner sa tête depuis toujours.

Nikos Aliagas et sa femme : qui est sa compagne et mère de ses enfants ?

Nikos Aliagas et sa femme Tina Grigoriou forment un couple assez atypique. Contrairement à son mari très médiatisé, la belle blonde évolue complètement dans l’ombre. Mariés depuis plus de 10 ans, ils forment un couple discret et épanoui sans tapage. Nikos Aliagas et sa femme sont les heureux parents de d’Agathe et Andreas, deux enfants qui représentent le fruit de leur amour.

Tina Grigoriou tient les mêmes origines grecques que son compagnon. Diplômée en psychologie, elle est spécialisée dans les troubles alimentaires et sexuels, la dépression, l’anxiété et les crises de panique. Son cabinet situé à Chelsea en Angleterre lui impose un rythme de vie assez intense. La femme de Nikos Aliagas vit en effet entre Londres, la France et la Grèce.

Très sollicitée dans son domaine pour son expertise, la jeune maman est également chroniqueuse santé. On retrouve quotidiennement ses chroniques qui parlent psychologie dans le journal The Guardian. Cet extra en plus de son travail et de sa vie de famille suffisent largement. Elle n’a pas le temps de s’exposer à la Kim Kardashian. Aucun compte sur les réseaux sociaux ne portent son nom. Un choix personnel de s’effacer certainement.

Des révélations incroyables sur sa partenaire

Nikos Aliagas adore la discrétion. Malgré sa situation people des médias français, il n’a jamais déferlé l’actualité par un quelconque scandale. Il tient à sa réputation et n’exhibe presque jamais les dessous de son couple. Mais quand il s’agit d’évoquer « sa moitié » comme il aime bien appeler sa conjointe, on découvre un époux fou amoureux.

À lire :  Les fans sous le choc : Julien Cohen quitte « Affaire conclue »

« Lorsqu’elle est arrivée dans ma vie, elle m’a réconcilié avec moi-même. Elle m’a guéri de certaines petites phobies qui commençaient à se développer, l’agoraphobie notamment. Elle me rassure et m’inspire » révèle-t-il dans les colonnes de Paris Match.

Le présentateur du télé-crochet Star Academy avoue même qu’il ne voulait pas être père. L’arrivée de Tina dans sa vie a remis beaucoup de choses en question. « Je n’étais pas prêt, je n’avais pas rencontré la bonne personne. Agathe n’a pas été programmée, elle est le fruit de l’amour qui m’unit à Tina » a-t-il affirmé.

«  Avec elle, la vie est sereine et belle »

L’animateur de l’émission 50 minutes Inside n’a pas fini de vanter les mérites de son « Artémis ». Il décrit la mère de ses enfants comme étant une femme de caractère. Devant sa sublime déesse des îles grecques, Nikos Aliagas est tout à fait en admiration. Ses propos le confirment aisément : « Elle ne fait pas de quartier, et j’aime ça. Quand elle veut quelque chose, elle agit comme Artémis qui tirait à l’arc : elle vise juste ».

Une chose est sûre, la charmante blonde rend fou notre star de télé. Nikos Aliagas et sa femme vivent un bonheur parfait et il n’a pas peur de le crier haut et fort. Leur rencontre est bien plus qu’un coup de main du destin. « Nous nous sommes trouvés sans nous chercher, au bon moment, on était fait l’un pour l’autre. Avec elle, la vie est sereine et belle ». Que c’est beau l’amour, n’est-ce pas ?

À lire :  En Belgique, les salles de cinéma ferment leurs portes

Le drame de sa vie

En 2017, Nikos Aliagas perd son père âgé de 78 ans. Décédé des suites d’une longue maladie, il rend l’âme dans un hôpital d’Athènes, son pays d’origine. Le 8 mai dernier, il rendait un hommage poignant à l’illustre disparu. Pour célébrer le quatrième anniversaire de sa mort, le présentateur a posté une photo de lui en blanc et noir avec un message émouvant.

« Quatre ans aujourd’hui depuis que mon père nous a quittés et pas un jour loin de lui. La mort ne nous sépare pas de ceux qu’on aime, elle n’altère ni le lien ni la lumière des êtres qu’on porte en soi. On apprend à vivre avec nos absents, à les retrouver dans un bruissement, un souffle, une lumière délicate, un chant d’oiseau au petit matin. Andréas veille, gardien de lumière, ‘une lampe qui veille dans la nuit, un cœur qui n’en finit plus de croire’ comme écrit Jorge Semprun. On ne dérange pas nos morts, on les honore en silence dans chacun de nos actes », voici ce qu’on pouvait lire comme légende.

Emus, des commentaires réconfortants ont été déposés par ses abonnés à l’endroit du présentateur :

  • « Quatre ans que mon papa est parti, mais il est là – tout comme le vôtre. Présent – aimant – inoubliable ! La nuit, la voie lactée brille magistralement et nos chers disparus nous envoient des flocons de lumière » ;
  • « Respect monsieur Aliagas » ;
  • « Les parents, on le sait, ne meurent jamais ».

Des soutiens et mots d’encouragement qui ont certainement fait du bien à l’homme des médias.

Nikos Aliagas et sa femme

Un papa poule très aimant

Nikos Aliagas éprouve du plaisir à prendre soin de ses enfants et à les voir grandir. Il prend à cœur son rôle de père. L’ex-présentateur de Celebrity Dancing s’assure d’être présent pour eux coûte que coûte, malgré sa profession parfois envahissante.

À lire :  Gims refuse catégoriquement les souhaits de bonne année

Pour s’y prendre, Nikos Aliagas à sa recette personnelle. Il consacre une journée bien particulière à ses proches. « C’est brunch, aquarium, vélo, yoga, promenades. Le dimanche, je tiens à être le fils, le mari, le père » souligne-t-il au Journal du Dimanche. Désormais, c’est entre Paris et Athènes que le passionné de photographie se ressource avec toute sa famille.

Un besoin de se rapprocher ses proches

Ce nouveau style de vie est surtout dû à un déclic. Plus tôt en 2019, l’ancien successeur de Thomas Sotto à Europe 1 révélait les causes de ce changement au Figaro. « Depuis la fin de Star Academy sur TF1, j’ai travaillé non-stop en quotidienne, à la radio ou à la télévision. Je m’endormais tous les jours à 20h 30, avant ma femme. J’éprouve aujourd’hui le besoin de souffler et de me consacrer davantage à ma famille et mes deux enfants en bas âge. Lorsque ma fille de 6 ans et demi m’a récemment demandé pourquoi je ne l’accompagnais jamais à l’école le matin, cela m’a fait bizarre ».

Le présentateur de l’émission The Voice poursuit dans ses propos. « C’était important pour moi de passer du temps avec mes enfants. J’en avais besoin. C’est essentiel de les emmener à l’école, de partir en week-end avec eux, d’aller faire des balades et des photos. C’est ainsi que l’on construit des souvenirs avec sa famille. J’ai toujours été là, mais à quel prix ? Un grand écart permanent ! Et ça, ce n’est pas possible ».