Lætitia Hugues et son compagnon: qui est la fille de Laurence Ferrari?
Lætitia Hugues et son compagnon

Lætitia Hugues, l’autre fille de Laurence Ferrari

Belle, jeune et passionnée de production audiovisuelle, la fille du journaliste Thomas Hugues embrasse le même univers médiatique que ses parents. Elle a eu la chance d’être élevée par un couple de journalistes stars de la télé. Quant à sa mère Laurence Ferrari, elles mènent toutes les deux, une relation très étroite. Elles sont à la fois complices et admiratives l’une de l’autre. Voici toute la vérité sur la vie privée, mais aussi la relation qu’entretiennent Lætitia Hugues et son compagnon.

Enfance et éducation

Lætitia Hugues voit le jour en 1995 à l’issue du mariage de deux stars de la télé. Elle est la fille de deux présentateurs du 20 heures de TF1. Il s’agit de Laurence Ferrari et de Thomas Hugues, autrefois mariés (en 1993), mais séparés depuis 15 ans. Les deux ex ont aussi un fils nommé Baptiste Hugues. Frère aîné de Lætitia, il naît dans la même année de mariage de ses parents.

Lætitia Hugues et son compagnon

Formation dans l’univers des médias

Fière de la carrière professionnelle admirable de ses géniteurs, Lætitia Hugues relève le défi de marcher dans leur pas. Tout comme son frère qui détient un diplôme en ingénierie de son, la jeune femme s’intéresse à la production de vidéo. Elle évolue plus précisément en tant que réalisatrice de documentaires et a déjà un parcours éloquent.

Lætitia Hugues est diplômée de l’école supérieure de réalisation audiovisuelle de Paris ESRA comme Baptiste. Elle y obtient un bachelor’s degree dans la production de films de cinéma et vidéo. Plus tôt, la fille de Laurence Ferrari fréquente l’International School of Paris de 2011 à 2014 et la SOAS University de Londres.

Parcours professionnel

Contrairement à leurs parents journalistes, Lætitia et Baptiste ont choisi de se tenir derrière la caméra. Gala.fr nous rapporte les propos de Thomas Hugues: « Ils font tous les deux des métiers qui sont proches du nôtre puisque ma fille est réalisatrice de documentaires, et mon fils est ingénieur du son, donc ils sont dans l’univers des médias et de l’exposition. Ils sont quand même un peu derrière la caméra et pas forcément devant ».

Sur le compte LinkedIn de la jeune femme, on retrouve quelques informations relatives à ses expériences pro :

  • en 2015, elle effectue un stage en tant qu’assistante community manager pour le groupe Eléphant & Cie ;
  • elle intervient comme volontaire à la première représentation Franco-brazilien, ‘’le Festival du film latino’’ ;
  • Lætitia poursuit en 2017 avec un stage sur CNews sur l’émission Punchline, comme assistante au niveau de la production ;
  • en 2018, elle assiste Thierry Mugler, directeur de communication pour le lancement d’une marque de parfum digital.

Jeune, mais très ambitieuse, la fille de Thomas Hugues a déjà une carrière brillante qui s’ouvre devant elle. Elle continue d’apprendre auprès de ses parents sur les rouages de la profession d’acteur des médias.

Lætitia Hugues touchée par le suicide de sa grand-mère

Lætitia Hugues a eu à travailler sur plusieurs projets audiovisuels. Elle réalise un film sur un sujet de famille qui l’a profondément touché, mais aussi sa mère Laurence Ferrari. La jeune femme de 26 ans revient sur une épreuve douloureuse, l’épisode du suicide de sa grand-mère, partie quelques années plus tôt.

Nommée L’absente, Lætitia réalise ce film avec la collaboration de sa mère Laurence Ferrari, qui, au départ, semblait hésitante. La présentatrice de CNews accepte d’ouvrir à nouveau les pages de son triste passé pour mieux l’appréhender. Elle a affirmé dans Paris Match qu’elle l’a surtout fait pour sa fille afin de l’aider à « comprendre un peu mieux qui elle était ».

Grâce à ma fille Lætitia, j’ai surmonté le suicide de ma mère

Toujours bouleversée par le départ prématuré de sa mère quand elle n’avait que 22 ans, Laurence Ferrari en a beaucoup souffert. Ce secret de famille enfoui, sa fille décide pourtant de le raconter, un choix que sa mère finit par louer. Lætitia, qui n’a pas connu sa grand-mère, a fait l’option de réhabiliter sa mémoire avec l’aide de la production audiovisuelle.

Sa mère a avoué : « C’était peut-être le bon moment, trente ans après, d’en parler et de laisser cette cicatrice apparente. J’ai toujours su que les cicatrices qui rendent forte sont celles que l’on voit. Celles que l’on cache n’ont toujours pas cicatrisé. Voilà, il était peut-être temps, enfin, de lever le voile ».

L’ex femme de Thomas Hugues a raconté comment, seule, avec un père souvent au travail, elle affrontait la maladie de sa mère. « Et ça m’a marquée pendant toute mon enfance. Entendre sa mère crier dans son sommeil toutes les nuits… c’est quelque chose qu’on n’oublie pas » souligne-t-elle. La vieille femme avait souffert pendant longtemps de trouble de dépression avant son suicide.

Laurence Ferrari, une enfant qui ne comprendra jamais le suicide de sa mère

Toujours au cours de son interview croisée avec sa fille accordée à Paris Match, la journaliste poursuit les aveux. À la question de savoir si elle comprenait l’acte posé par sa mère, l’aînée de deux sœurs, Sophie et Emmanuelle a révélé :

« En tant qu’adulte, je comprenais son geste. En tant qu’enfant, non, je ne le comprendrai jamais. Jamais. On n’abandonne pas ses enfants comme ça ». Elle parvient tant bien que mal à se relever. Malgré ce triste évènement assez marquant, elle est devenue une personnalité française reconnue pour son professionnalisme.

Vie privée : la vérité sur Lætitia Hugues et son compagnon

Lætitia Hugues et son compagnon vivent pour l’instant une relation incognito. L’identité du prince charmant de la jeune femme n’est pas dévoilée. Il reste aussi à savoir si la réalisatrice est en couple ou non. Sa vie privée constitue un secteur inaccessible qu’elle alimente avec beaucoup de mystère. Pour cette interrogation, Lætitia Hugues et son compagnon, s’il existe, sont les seuls à lever le voile.

Lætitia Hugues et les réseaux sociaux

Très discrète, Lætitia Hugues est une enfant qui a grandi dans l’ombre. Contrairement à ses parents qui évoluent sous le feu des projecteurs, elle a préféré entretenir, comme son frère, une vie assez dérobée de l’écran. Elle tient toutefois des comptes sociaux comme Instagram où elle partage de magnifiques clichés pris dans la nature. Certainement une grande passionnée de photographie !