À qui s’adresser avant de vendre un meuble ancien

Vendre un meuble ancien à qui s’adresser?

Dans le domaine de la vente d’une antiquité ou d’un meuble ancien, il faudra opter pour l’une des solutions existant sur le marché. La vente pourrait être réalisée auprès d’un antiquaire, d’un brocanteur, d’un commissaire-priseur aux ventes aux enchères ou via les petites annonces en ligne. Et il faut dire que chaque pratique dispose de ses avantages et inconvénients. Il faudra dans ce cas bien réfléchir avant de prendre des décisions. D’ailleurs, il est d’abord nécessaire de bien connaître son bien et le prix moyen de vente avant de l’exposer sur le marché. Voici d’ailleurs les détails sur chaque solution accessible pour la vente d’un meuble ancien.

Opter pour une vente chez l’antiquaire

Cet antiquaire à Paris par exemple est un professionnel connu pour la revente et l’achat d’objets anciens qu’ils aient une valeur historique ou artistique. Il ne rachète notamment que les pièces ayant plus d’une centaine d’années qui soient vintage, décoratives ou design. Les pièces peuvent se faire de grès à grès, en vitrine ou durant des foires spécialisées. 

Dans tous les cas, il rachète généralement, des meubles de petite taille qui ne demandent pas de coût de stockage, des meubles décoratifs ou tendance et ceux qui sont recherchés par les collectionneurs. Les imitations ou copies récentes ne sont pas incluses. Généralement, il prend les meubles en bon état ou avec peu de restauration. Mais il peut accepter les mobiliers rares qui pourront être revendus plus cher. 

Faire appel à un antiquaire est fiable puisqu’il propose souvent des prix raisonnables selon la valeur de l’objet. D’autant plus que s’il dispose déjà d’un client potentiel, l’offre est plus élevée. Encore, il paye comptant les pièces. Si vous avez donc de belles pièces, vous serez sûr de faire une bonne affaire chez l’antiquaire.

S’adresser à un brocanteur pour la vente de ses meubles

Vendre ses meubles anciens chez le brocanteur est aussi une bonne alternative. Pour se faire, il est possible de se rendre dans les brocantes, dans les vides greniers ou même sur internet. Ce professionnel prend tout ce qui a de la valeur, mais souvent à bas prix que les biens soient anciens ou récents. C’est l’utilité de réaliser une bonne négociation au cours de la vente. Dans tous les cas, si vous avez des meubles d’époque ou à la mode et qui ont de la valeur, il vaut mieux passer tout d’abord par un antiquaire ou aux ventes aux enchères.

Malgré tout, la vente chez un brocanteur est rapide avec un paiement comptant pour tous les modèles de meubles. Il est même possible qu’il s’occupe du transport. Cependant, le prix de rachat pose problème, car il peut être très bas du prix moyen du marché. De plus, le professionnel peut prendre une grosse part pour la commission. Par ailleurs, le mieux serait de connaître avant tout la valeur correcte des meubles pour pouvoir en tirer plus de bénéfices.

Autrement, il est toujours possible de compter sur le professionnalisme d’un commissaire-priseur en salle des ventes aux enchères. Il se rémunère au pourcentage. Cette solution est surtout intéressante pour les ventes spécialisées d’objets de collection ou pour les dispersions de successions. C’est une solution plus simple et avantageuse.