Prison: une avocate et un détenu surpris plein ébat sexuel

Prison de la Santé à Paris : une avocate et un détenu surpris plein ébat sexuel par un gardien

Dans les prisons, on rencontre généralement toutes sortes de problèmes. Mais cette fois-ci, il s’agit d’une affaire plus ou moins embarrassante. Ce lundi, un détenu a été surpris avec son avocate en plein ébat sexuel par un gardien. Que s’est-il vraiment passé ?

« Des ombres mouvantes derrière la porte d’un parloir » de la prison

En plein après-midi dans les locaux de la prison de la Santé, à Paris, un gardien a été surpris par un événement. Ce dernier a été attiré par « des ombres mouvantes derrière la porte d’un parloir ». Intrigué, il décide alors d’ouvrir la porte et à sa grande surprise, un détenu et son avocate étaient en plein ébat sexuel.

D’après « Le Parisien », les deux tourtereaux étaient dans une petite pièce d’environ deux mètres carrés. Il y avait une table et deux chaises. Toutefois, la porte est en vitre, ce qui permet aux gardiens de vite s’apercevoir d’un éventuel conflit entre un prisonnier et son avocat.

Prison

Sanctions possibles

Après avoir surpris les deux individus en plein ébat sexuel, le surveillant les a simplement interrompus. Cependant, il a pris le soin de faire état des choses à la justice. D’après le quotidien français, les deux amants seraient en réalité un couple.

Néanmoins, ils risquent une sanction, car, en prison, les relations sexuelles sont seulement autorisées en unité de vie familiale. Le détenu passera quelques jours dans un quartier disciplinaire. Quant à l’avocate, elle risque d’être radiée du barreau ou d’avoir un avertissement si des poursuites sont engagées contre elle.

À lire :  Un accouchement rocambolesque pour Fabienne Carat : rien ne s’est passé comme prévu