Kelly Clarkson condamnée à payer 195000$ par mois

Kelly Clarkson condamnée à payer 195 000 $ par mois

La chanteuse Kelly Clarkson et son ex-mari ne cessent de défrayer la chronique depuis l’émission de leur procédure de divorce. Dernier épisode, le tribunal de Los Angeles a adressé une injonction de paiement d’une pension à la jeune femme.

Que retenir du verdict du juge ?

Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose Kelly Clarkson à son ex-mari Brandson Blackstock. Un juge du comté de Los Angeles ordonna à l’animatrice de Talk Show le versement d’une amende mensuelle de 195 000 $. Ces fonds couvriront notamment les pensions de mari estimé à 150 000 $. Ils serviront aussi pour la pension alimentaire de deux enfants chiffré à 45 601 $.

La star devra verser en un an une somme de 1,5 million de dollars pour se conformer aux exigences judiciaires. En outre, elle est sommée de couvrir les frais honoraires des avocats de la défense de son ex-mari.

Une victoire tout de même pour Kelly Clarkson ?

À l’entame d’une procédure de divorce mouvementée, Brandson Blackstock avait demandé au tribunal une amende de 435 000 $ à son ex. À cet effet, il apporte des documents justificatifs persuadant que cette dernière avait des revenus mensuels de 1,5 million de dollars environ.

Même s’il s’agit d’une somme considérable, la fixation d’une amende à 195 000 $ n’est pas des plus désagréables sentences. La jeune femme de 39 ans aurait pu avoir nettement plus à payer. Dans tous les cas, Kelly pourra gérer sa demande de déclaration officielle du statut de célibataire.