Kanye West, le rappeur américain aux mille facettes

Kanye West, le rappeur américain aux mille facettes

Le célèbre magazine Forbes annonçait en avril 2020 que Kanye West était officiellement milliardaire. Une fortune estimée que le rappeur et producteur a tenu à rectifier. Fier d’être milliardaire, Kanye n’a vraisemblablement pas apprécié qu’on le dise « seulement » à la tête de 1,3 milliards de dollars. « Ce n’est pas un milliard. C’est 3,3 milliards de dollars comme personne ne sait compter chez Forbes. » Deux petits milliards supplémentaires que le rappeur de Chicago est bien décidé à ce qu’on ne les néglige pas.

Succès de sa marque YEEZY

Milliardaire ou multimilliardaire, on aurait pu croire que l’artiste âgé de 43 ans avait fondé sa fortune grâce à son rap. Il n’en est rien. Selon Forbes, la majeure partie de la richesse de Kanye West ne proviendrait pas de sa musique mais bien de sa marque de chaussures et de vêtements, Yeezy. Son partenariat adidas x Yeezy s’est converti en un empire pesant plus d’un milliard de dollars. Le designer déclarait « La collection Yeezy est faite pour apporter une joie incalculable. » Dans le domaine de la mode, il collabore aussi régulièrement avec des marques de renoms, comme Fendi, Givenchy ou encore Louis Vuitton.

De rappeur milliardaire à candidat aux élections présidentielles

De ses débuts remarqués en tant que producteur pour de grandes figures telles que Jay-Z ou Alicia Keys, il révèlera en 2004 ses talents d’artiste avec son premier opus The College Dropout en passant par My Beautiful Dark Twisted Fantasy sorti en 2010. Un album largement récompensé par la critique comme le décrit l’article sur Betway Casino Online. Une discographie de 13 albums. Plus de 35 millions d’albums vendus. Il aurait pu continuer à chouchouter sa marque et à créer des chansons tranquillement. C’est bien mal connaître la star américaine. Sa nouvelle lubie, devenir président. En juillet 2020, comme décrit dans l’un de nos précédents articles, Kanye West annonçait sur Twitter sa candidature aux élections présidentielles américaines ! Sa candidature créa la surprise et fut sourire. L’époux de Kim Kardashian se lançait un nouveau défi et pas des moindres : gouverner les États-Unis. Rien que ça. La star ne récoltera que 60 000 voix et évoquera une nouvelle candidature en 2024.

Les polémiques du rappeur

Le rappeur américain, déjà cible des critiques depuis son altercation avec Taylor Swift et depuis son soutien inconditionnel à Donald Trump, avait créé une énorme polémique en 2018 en qualifiant l’esclavage de « choix ». Comme il le déclarait : « On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix », a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous sommes dans une prison mentale. J’aime le mot « prison » parce que « esclaves » est trop lié aux Noirs ». Des propos qui avaient choqué l’Amérique entière. Voyant le cataclysme que ses propos avaient généré sur les réseaux sociaux, Kanye West tentait de se justifier sur Twitter : « Bien sûr, je sais que les esclaves n’ont pas été enchaînés et embarqués sur des bateaux de leur propre chef. Je voulais dire que le fait d’être resté dans cet état alors que nous étions plus nombreux signifie que nous étions mentalement esclaves. » Kanye West n’a pas fini de faire parler de lui.