Ella Bedia bientôt dans le cinéma comme son papa ?
ELLA BEDIA

Ella Bedia bientôt dans le cinéma comme son papa ?

Vous connaissez sans doute Ramzy Bedia ou Ramzy comme on aime bien l’appeler. Son ex-femme qui est dans le monde du cinéma, une sœur qui se retrouve également dans ce monde. Bref, chez les Bedia, le cinéma est une affaire de famille. Mais il est possible que le gêne du cinéma soit transmissible de père en fille ou sinon qu’il le soit de mère en fille. Ella Bedia, fille de Ramzy Bedia et Anne Depétrini va sans doute rejoindre le ”métier familial”. Cette décision devrait ravir plus d’une personne.

Qui est Ella Bedia ?

Fille de Ramzy Bedia, un acteur et humoriste français, Ella Bedia est née en juin 2002. Elle est donc âgée de 18 ans. Sa mère est l’actrice Anne Depétrini et sa tante est Melha Bedia qui est également actrice.

Une famille dans le cinéma

• Son père

Qui est Ramzy Bedia ? Ramzy Habib Hap Bedia est né le 10 mars 1972. Il est souvent appelé Ramzy. De nationalité française, il a interprété plusieurs rôles dans de nombreux films tels que : la tour Montparnasse infernale qu’il coécrit avec Éric Judor. On peut également citer Les Seigneurs. Il accède à la notoriété en formant avec Éric Judor, le duo comique Éric et Ramzy.

Ramzy Bedia a d’abord eu une première fille Salomé née d’une première union avec Sandrine Bogaert, une ancienne présentatrice de télévision. À partir de 1999, il partage sa vie avec Anne Depetrini, mère de Ella née en juin 2002 et Ava née en mars 2008. Mais le couple divorce en 2011.

• Sa mère

Anne Depétrini est une journaliste, animatrice et réalisatrice. Elle commence sa carrière télévisuelle sur la chaîne M6. Anne Depétrini présente en 1996 le bulletin météo de la mi-journée pendant l’émission La Grande Famille de Canal+. Elle co-présente ensuite l’émission Un autre journal aux côtés de Philippe Gildas. Mais l’année 2006 est marquée par un passage à la comédie. Anne joue Cendrillon au théâtre aux côtés d’Helena Noguerra dans la pièce de théâtre ” Et après” : une mise en scène de Dominique Farrugia. Elle sort en 2010 son premier long-métrage en tant que réalisatrice. Il s’agit de la comédie romantique ”Il reste du jambon ?”. Les rôles principaux du long-métrage sont confiés à Ramzy Bedia qui est également coauteur, et Anne Marivin. Deux années plus tard, Anne Depétrini joue dans la Dépression des potes d’Arnaud, Le mort et après dans La Clinique de l’amour, d’arts de Penguern, où elle joue l’infirmière Hélène.

• Sa tante

Melha Bedia est née le 22 décembre 1990 à Paris, elle est une actrice et humoriste. Elle est la sœur cadette de Ramzy. Ayant déjà été joueuse de football au PSG, avant de devenir humoriste; elle se moque sur scène de son poids ou encore de sa virginité. Le 14 juin 2018, Melha rejoint l’équipe de Yann Barthes dans Quotidien afin de commenter avec humour la Coupe du monde de football de 2018.

Ella Bedia dans un environnement cinématographique

Ella Bedia est née dans une famille avec des parents acteurs, acteurs et humoristes. Et autre que ses parents, sa tante également se retrouve dans le même monde. Ella est née, a vécu et vit dans un environnement cinématographique, sinon un environnement dans le grand écran. Ella a sans doute connu le cinéma ou sinon elle connaît le cinéma mieux que tout autre métier ou tout autre art. Des parents qui écrivent des histoires, ses parents qui jouent des jeux et des rôles d’acteurs suffiraient sans doute pour motiver une jeune fille comme Ella Bedia. Dans cet environnement, le cinéma est un métier familial. Un métier familial d’autant plus que c’est le métier que pratique sa famille la plus proche. Alors, voyant ses parents sur grand écran dans des personnages différents, peut inciter Ella Bedia à rejoindre ce même monde. Elle peut vouloir rejoindre le train familial en se lançant dans le cinéma.

Ella Bedia et ses chances dans le cinéma

Ella Bedia a-t-elle des chances de jouer de bons et grands rôles étant qu’actrice ? La question mérite d’être posée. Ella Bedia comme dit précédemment est d’une famille de cinéma. Son nom : ”Bedia ” est donc une sorte de marque ou de garantie pour la plupart des castings qui lui seront proposés. Dans son cas, le producteur ou le réalisateur qui reçoit Ella Bedia peut se sentir à son aise et se dire être en face d’une personne qui s’y connaît. Étant donné que chez elle, tout le monde fait du cinéma, elle y sera donc habituée et saura se mettre à son aise sur la scène. Interprété des rôles, lui est sans doute une chose habituelle. Il sera peu probable qu’elle ait le trac ou le ” stress du débutant ” devant la caméra. Elle y a été confrontée et y est sans doute habituée, avec une mère journaliste et animatrice.

Toutefois, Ella Bedia ne se reposera pas seulement sur son talent. La jeune fille est également bourrée de talent.

Ella Bedia, une bonne actrice ?

Vous vous en doutez sans doute, mais venir d’une famille où tout le monde fait du cinéma ne suffit pas pour être suffisamment armé et faire une bonne actrice ? La plupart du temps quand les parents sont occupés ou le plus souvent absents, ils font soit appel à un baby-sitter ou un membre de la famille pour s’occuper des enfants. Dans le cas d’Ella, sa tante est également une actrice. Alors, Ella Bedia aura droit à sa dose de cinéma avec ses parents ainsi qu’avec sa tante. Ses amusements et ses distractions sont sans doute cinématographiques. Ella a sans doute à plusieurs reprises, essayé plusieurs rôles et jeux d’acteurs lors de ses distractions lorsqu’elle était enfant. Aussi, elle a vu ses parents dans des rôles et a sûrement essayé de les imiter. Il serait donc peu probable que Ella Bedia ne fasse pas une bonne actrice. Mieux elle plus de chances de l’être que de ne pas l’être.

Un environnement favorable

Dans l’un des premiers films de Anne Depétrini, Ramzy Bedia avait eu un rôle principal. Ella Bedia vit, il faut l’avouer dans un environnement qui lui est favorable si elle décide de faire du cinéma. Comme son père auparavant a eu l’occasion d’un rôle principal, Ella Bedia également a toutes ses chances. Sa mère Anne est une réalisatrice et son père Ramzy est en train de se préparer pour la sortie de son second film. Tout ceci constitue un environnement favorable pour promouvoir son jeu d’acteur et son talent en tant qu’actrice. Grâce à l’affection familiale dont elle jouit, elle a la capacité ou l’occasion de jouer et d’avoir de grands rôles et ainsi se faire un nom et une réputation dans le cinéma. Ella Bedia allonge ainsi la famille cinématographique.

De bons mentors

Ella a de bons mentors en effet, car il s’agit de ses parents. Avec ses parents, Ella Bedia a donc la possibilité de se faire former, et ce avec des personnes où elle se sent à son aise, des personnes auxquelles elle est habituée. Elle peut profiter de conseils venant de sa famille et une famille qui se connaît en la matière. Généralement, on est plus apte à écouter et pratiquer les conseils, les modifications, les analyses et les apports de sa famille. Le fait qu’il s’agisse de ses parents lui permet de se faire former à tout instant et dans une ambiance plus familiale et plus décontractée. Alors que s’il s’agissait d’un mentor extérieur à la famille, il y aura sans doute un emploi du temps et le cadre peut se révéler professionnel. Ici par contre, il s’agit d’un père qui donne des conseils à sa fille, d’une mère qui s’adresse à sa fille, d’une tante qui s’adresse à sa nièce. Et même quand elle aura du mal à s’entendre avec ses parents comme on le remarque souvent dans certaines familles, elle peut toujours se retourner vers sa tante.

Et si Ella disait non au cinéma ?

Pourquoi dirait-elle non au cinéma ? Vous vous le demandez sans doute. Mais elle dirait non au cinéma pour plusieurs raisons. Si elle est prise de passion pour un autre art comme le 4e pouvoir qu’est la presse… Sa mère étant avant tout journaliste, Ella Bedia peut décider d’emboîter les pas à sa chère mère en s’adonner au journalisme. De la même manière, elle peut voir sa carrière ailleurs que dans le cinéma. Elle peut être passionnée par un autre art comme la musique, le mannequinat ou tout autre art ou métier qui peut être à caractère à la détourner du cinéma.

Ella Bedia dans un autre monde que le cinéma

Le nom ” Bedia” comme auparavant dit est une marque qui garantit à Ella l’ouverture vers plusieurs horizons. Si elle décide de se tourner vers un autre art ou vers un autre métier, Ella Bedia aura autant ses chances de se retrouver en de bonnes postures. Surtout si elle se tourne vers un métier comme le journalisme, elle aura toute aussi ses chances. D’une mère qui a fait du journalisme, elle a sans doute eu quelques prérequis en la matière.

Ella Bedia bientôt dans le cinéma comme son papa ?

Vous connaissez sans doute Ramzy Bedia ou Ramzy comme on aime bien l’appeler. Son ex-femme qui est dans le monde du cinéma, une sœur qui se retrouve également dans ce monde. Bref, chez les Bedia, le cinéma est une affaire de famille. Mais il est possible que le gêne du cinéma soit transmissible de père en fille ou sinon qu’il le soit de mère en fille. Ella Bedia, fille de Ramzy Bedia et Anne Depétrini va sans doute rejoindre le ”métier familial”. Cette décision devrait ravir plus d’une personne.

Qui est Ella Bedia ?

Fille de Ramzy Bedia, un acteur et humoriste français, Ella Bedia est née en juin 2002. Elle est donc âgée de 18 ans. Sa mère est l’actrice Anne Depétrini et sa tante est Melha Bedia qui est également actrice.

Une famille dans le cinéma

• Son père

Qui est Ramzy Bedia ? Ramzy Habib Hap Bedia est né le 10 mars 1972. Il est souvent appelé Ramzy. De nationalité française, il a interprété plusieurs rôles dans de nombreux films tels que : la tour Montparnasse infernale qu’il coécrit avec Éric Judor. On peut également citer Les Seigneurs. Il accède à la notoriété en formant avec Éric Judor, le duo comique Éric et Ramzy.

Ramzy Bedia a d’abord eu une première fille Salomé née d’une première union avec Sandrine Bogaert, une ancienne présentatrice de télévision. À partir de 1999, il partage sa vie avec Anne Depetrini, mère de Ella née en juin 2002 et Ava née en mars 2008. Mais le couple divorce en 2011.

• Sa mère

Anne Depétrini est une journaliste, animatrice et réalisatrice. Elle commence sa carrière télévisuelle sur la chaîne M6. Anne Depétrini présente en 1996 le bulletin météo de la mi-journée pendant l’émission La Grande Famille de Canal+. Elle co-présente ensuite l’émission Un autre journal aux côtés de Philippe Gildas. Mais l’année 2006 est marquée par un passage à la comédie. Anne joue Cendrillon au théâtre aux côtés d’Helena Noguerra dans la pièce de théâtre ” Et après” : une mise en scène de Dominique Farrugia. Elle sort en 2010 son premier long-métrage en tant que réalisatrice. Il s’agit de la comédie romantique ”Il reste du jambon ?”. Les rôles principaux du long-métrage sont confiés à Ramzy Bedia qui est également coauteur, et Anne Marivin. Deux années plus tard, Anne Depétrini joue dans la Dépression des potes d’Arnaud, Le mort et après dans La Clinique de l’amour, d’arts de Penguern, où elle joue l’infirmière Hélène.

• Sa tante

Melha Bedia est née le 22 décembre 1990 à Paris, elle est une actrice et humoriste. Elle est la sœur cadette de Ramzy. Ayant déjà été joueuse de football au PSG, avant de devenir humoriste; elle se moque sur scène de son poids ou encore de sa virginité. Le 14 juin 2018, Melha rejoint l’équipe de Yann Barthes dans Quotidien afin de commenter avec humour la Coupe du monde de football de 2018.

• Ella Bedia dans un environnement cinématographique

Ella Bedia est née dans une famille avec des parents acteurs, acteurs et humoristes. Et autre que ses parents, sa tante également se retrouve dans le même monde. Ella est née, a vécu et vit dans un environnement cinématographique, sinon un environnement dans le grand écran. Ella a sans doute connu le cinéma ou sinon elle connaît le cinéma mieux que tout autre métier ou tout autre art. Des parents qui écrivent des histoires, ses parents qui jouent des jeux et des rôles d’acteurs suffiraient sans doute pour motiver une jeune fille comme Ella Bedia. Dans cet environnement, le cinéma est un métier familial. Un métier familial d’autant plus que c’est le métier que pratique sa famille la plus proche. Alors, voyant ses parents sur grand écran dans des personnages différents, peut inciter Ella Bedia à rejoindre ce même monde. Elle peut vouloir rejoindre le train familial en se lançant dans le cinéma.

• Ella Bedia et ses chances dans le cinéma

Ella Bedia a-t-elle des chances de jouer de bons et grands rôles étant qu’actrice ? La question mérite d’être posée. Ella Bedia comme dit précédemment est d’une famille de cinéma. Son nom : ”Bedia ” est donc une sorte de marque ou de garantie pour la plupart des castings qui lui seront proposés. Dans son cas, le producteur ou le réalisateur qui reçoit Ella Bedia peut se sentir à son aise et se dire être en face d’une personne qui s’y connaît. Étant donné que chez elle, tout le monde fait du cinéma, elle y sera donc habituée et saura se mettre à son aise sur la scène. Interprété des rôles, lui est sans doute une chose habituelle. Il sera peu probable qu’elle ait le trac ou le ” stress du débutant ” devant la caméra. Elle y a été confrontée et y est sans doute habituée, avec une mère journaliste et animatrice.

Toutefois, Ella Bedia ne se reposera pas seulement sur son talent. La jeune fille est également bourrée de talent.

Ella Bedia, une bonne actrice ?

Vous vous en doutez sans doute, mais venir d’une famille où tout le monde fait du cinéma ne suffit pas pour être suffisamment armé et faire une bonne actrice ? La plupart du temps quand les parents sont occupés ou le plus souvent absents, ils font soit appel à un baby-sitter ou un membre de la famille pour s’occuper des enfants. Dans le cas d’Ella, sa tante est également une actrice. Alors, Ella Bedia aura droit à sa dose de cinéma avec ses parents ainsi qu’avec sa tante. Ses amusements et ses distractions sont sans doute cinématographiques. Ella a sans doute à plusieurs reprises, essayé plusieurs rôles et jeux d’acteurs lors de ses distractions lorsqu’elle était enfant. Aussi, elle a vu ses parents dans des rôles et a sûrement essayé de les imiter. Il serait donc peu probable que Ella Bedia ne fasse pas une bonne actrice. Mieux elle plus de chances de l’être que de ne pas l’être.

•Un environnement favorable

Dans l’un des premiers films de Anne Depétrini, Ramzy Bedia avait eu un rôle principal. Ella Bedia vit, il faut l’avouer dans un environnement qui lui est favorable si elle décide de faire du cinéma. Comme son père auparavant a eu l’occasion d’un rôle principal, Ella Bedia également a toutes ses chances. Sa mère Anne est une réalisatrice et son père Ramzy est en train de se préparer pour la sortie de son second film. Tout ceci constitue un environnement favorable pour promouvoir son jeu d’acteur et son talent en tant qu’actrice. Grâce à l’affection familiale dont elle jouit, elle a la capacité ou l’occasion de jouer et d’avoir de grands rôles et ainsi se faire un nom et une réputation dans le cinéma. Ella Bedia allonge ainsi la famille cinématographique.

•De bons mentors

Ella a de bons mentors en effet, car il s’agit de ses parents. Avec ses parents, Ella Bedia a donc la possibilité de se faire former, et ce avec des personnes où elle se sent à son aise, des personnes auxquelles elle est habituée. Elle peut profiter de conseils venant de sa famille et une famille qui se connaît en la matière. Généralement, on est plus apte à écouter et pratiquer les conseils, les modifications, les analyses et les apports de sa famille. Le fait qu’il s’agisse de ses parents lui permet de se faire former à tout instant et dans une ambiance plus familiale et plus décontractée. Alors que s’il s’agissait d’un mentor extérieur à la famille, il y aura sans doute un emploi du temps et le cadre peut se révéler professionnel. Ici par contre, il s’agit d’un père qui donne des conseils à sa fille, d’une mère qui s’adresse à sa fille, d’une tante qui s’adresse à sa nièce. Et même quand elle aura du mal à s’entendre avec ses parents comme on le remarque souvent dans certaines familles, elle peut toujours se retourner vers sa tante.

Et si Ella disait non au cinéma ?

Pourquoi dirait-elle non au cinéma ? Vous vous le demandez sans doute. Mais elle dirait non au cinéma pour plusieurs raisons. Si elle est prise de passion pour un autre art comme le 4e pouvoir qu’est la presse… Sa mère étant avant tout journaliste, Ella Bedia peut décider d’emboîter les pas à sa chère mère en s’adonner au journalisme. De la même manière, elle peut voir sa carrière ailleurs que dans le cinéma. Elle peut être passionnée par un autre art comme la musique, le mannequinat ou tout autre art ou métier qui peut être à caractère à la détourner du cinéma.

Ella Bedia dans un autre monde que le cinéma

Le nom ” Bedia” comme auparavant dit est une marque qui garantit à Ella l’ouverture vers plusieurs horizons. Si elle décide de se tourner vers un autre art ou vers un autre métier, Ella Bedia aura autant ses chances de se retrouver en de bonnes postures. Surtout si elle se tourne vers un métier comme le journalisme, elle aura toute aussi ses chances. D’une mère qui a fait du journalisme, elle a sans doute eu quelques prérequis en la matière.