Christine Kelly et son compagnon : une triste fin
Christine Kelly et son compagnon

Christine Kelly et son compagnon : une triste fin

Christine Kelly fait partie des journalistes phares de Cnews. L’ancienne membre de la CSA cartonne depuis plusieurs années avec son émission Face à l’Info. Côté vie privée, elle renseigne beaucoup moins sur sa situation amoureuse. Mariée pendant dix ans, une terrible situation provoque la rupture de son couple. Une fausse-couche survient à six mois de sa grossesse et elle perd ses jumeaux. Depuis, elle semble plus discrète sur ses relations. Voici la vérité sur Christine Kelly et son compagnon.

Le parcours professionnel de Christine Kelly

Christine Kelly naît le 13 juillet 1969 en Guadeloupe. À la fois journaliste, animatrice et écrivaine, elle réalise ses premiers pas dans les médias, sur son île natale. Après avoir présenté RFO Guadeloupe, elle suit une formation à l’Institut national de l’audiovisuel en métropole. Christine Kelly décroche également un diplôme à l’Institut de journalisme Bordeaux-Aquitaine.

De son vrai nom Christine Tigiffon, elle abandonne la présentation et enchaîne les reportages. En 1997, elle participe à la création de l’emploi Demain TV de Canal +. La journaliste devient une personnalité phare de la LCI de 2000 à 2009. Elle sera nommée par la suite membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel CSA. Christine Kelly devient ainsi la plus jeune membre de l’autorité de régulation de l’audiovisuel en France.

Retour à la télévision

Après six ans d’activité au sein de la CSA, elle retrouve les plateaux télé en 2018. D’abord chroniqueuse dans TPMP, on la retrouve plus tard sur RTL et CNews. Depuis 2019, elle anime l’émission Face à l’Info, entourée de plusieurs éditorialistes comme le polémiste Eric Zemmour. Leur collaboration lui vaudra d’abord de nombreuses critiques et menaces contre sa personne.

Des records et des distinctions

Christine Kelly est aussi chroniqueuse sur Balance ton post. En 2021, elle assure la présentation de La Belle Histoire de France sur CNews. Ses émissions battent des records en matière d’audience. Son professionnalisme et son engagement social lui valent différentes récompenses et décorations.

  • 2002 : Prix de la meilleure journaliste de BlackWorld Victories Awards ;
  • 2003 : Prix de la European Federation of Black Women Business Owners, remis à Londres lors d’une soirée de gala des femmes d’affaires noires d’Europe parrainée par Cherie Blair ;
  • 2004 : Trophée Africagora des femmes ;
  • 2008 : Prix de la biographie politique pour François Fillon, Le secret et l’ambition lors de la 13e édition de la Forêt des livres ;
  • 2010 : Prix du Gotha Noir de la catégorie « Hauts cadres » pour la promotion de l’égalité des chances des Noirs et de la diversité culturelle afro-caribéenne ;
  • 2010 : Chevalier de l’ordre national du Mérite ;
  • 2021 : Grand Prix humanitaire de France ;
  • 2021 : Officière de l’ordre national du Mérite.

Fondatrice de l’association K d’urgences, elle propose des services d’assistance aux familles monoparentales. Victime de maltraitance pendant son enfance, elle désire venir en aide afin de lutter contre ce fléau.

Christine Kelly face à des menaces de mort

Invitée sur le plateau de TPMP en novembre dernier, la chroniqueuse de Cyril Hanouna avoue être victime de menaces de mort récurrentes. Christine Kelly affirme être souvent la cible de messages et propos haineux sur la toile. « Au nom de quoi aujourd’hui, en tant que journaliste, on doit recevoir des menaces de mort, au nom de quoi ? » s’interroge-t-elle indignée.

À lire :  Les fans sous le choc : Julien Cohen quitte « Affaire conclue »

Récemment, elle a subi une violente attaque depuis sa boîte mail personnelle. Le magazine Valeurs Actuelles dévoile le contenu du courrier : « Le couperet tombera immanquablement sur votre tête bien faite. La guillotine médiatique est en marche » est ce qu’on peut lire. La journaliste a d’ailleurs choisi de réagir publiquement face à la situation. À travers un tweet, elle s’exprime avec fermeté :

« La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi ». Retweeté plus de 3.000 fois, Christine Kelly a bénéficié du soutien de nombreuses personnalités comme Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes qui affirme : « Total soutien chère Christine Kelly face à ces barbares ».

Une plainte déposée

Christine Kelly, également victime de harcèlement téléphonique, décide de faire recours aux forces de l’ordre. Son avocat, Me Arash Derambarsh, annonçait dans Le Parisien, le 25 novembre dernier, qu’une plainte a été déposée. Il explique qu’une « ligne rouge a été franchie ».

Si pour certains la réaction de la journaliste peut sembler excessive, ce n’est pas le cas de son avocat. Pour lui, l’assassinat de Samuel Paty « prouve que tout est possible aujourd’hui ». Toujours dans les colonnes du Parisien, Christine Kelly aurait été diagnostiquée avec « un stress post-traumatique » par un médecin. Une épreuve assez éprouvante pour la journaliste certainement.

Un acte qui n’est pas isolé

Ce n’est pas la première fois que la présentatrice de CNews affronte pareille situation. Ces courriers virulents de haine, elle les reçoit depuis plusieurs années à son travail, et même à son domicile. Pour surmonter cela, elle publiait en 2019 sur Tweeter : « Qui a déjà survécu à des mois ou semaines de menaces de mort en travaillant ? Merci pour vos témoignages. Ça peut aider ».

Désormais placée sous haute protection, Christine Kelly affirme avoir deux baby-sitters en permanence. Elle déplore cette nouvelle vie, mais ne renonce pas à sa liberté d’expression. La quinquagénaire doit, en effet, toute cette véhémence à ses choix et engagements professionnels. Elle est décriée pour animer l’émission Face à l’info où officiait Zemmour jusqu’à son départ.

À lire :  Fabienne Amiach et son compagnon : pourquoi est-elle partie ?

La journaliste met en lumière un article de Libération qui révèle les menaces de l’extrême droite reçues par les journalistes. Elle souligne l’absence des attaques de la gauche à l’endroit des mêmes journalistes.

Christine Kelly et son compagnon

Le drame de sa vie

Un terrible évènement a secoué Christine Kelly il y a quelques années. Alors enceinte en 2001, elle attendait des jumeaux pour la première fois. Malheureusement, elle subit une fausse-couche à six mois de grossesse et perd ses deux enfants. Une triste situation qu’il lui a fallu plus de dix ans pour s’en remettre.

Ce drame va entraîner, par la suite, la séparation entre Christine Kelly et son compagnon, un certain Pierre. La journaliste raconte comment son couple n’a pas survécu à cette dure épreuve. « Cette perte a été la cause de notre rupture avec Pierre après dix ans de mariage, a-t-elle expliqué cette semaine à Ici Paris. Il y avait ces bébés fantômes dans notre couple. Je ne me voyais pas ensuite porter un enfant dans mon ventre. Mais on s’est séparés en bons termes » déclare-t-elle à Ici Paris.

Une maman à nouveau comblée

Malgré la blessure profonde laissée par la disparition de ses enfants, Christine Kelly finit par trouver la force d’adopter. En 2014, la star de télé se rend en Polynésie pour accueillir la naissance de sa fille Léa. Quelques mois plus tard, elle révèle à Ici Paris comment elle a vécu ce chapitre de sa vie.

« Je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie. Je ne savais pas qu’un tel bonheur pouvait exister, déclare-t-elle. Tout a un sens différent. Le fait d’avoir eu ma fille tardivement, à 45 ans, me donne une dimension de puissance, un bonheur indescriptible. Avant, j’avais une liberté totale, la vie ne comptait pas, je n’avais pas peur de mourir confie la journaliste. Maintenant, je m’occupe de ma santé pour elle. Elle est ma priorité. Et je suis très maternelle. Elle a décuplé mon énergie ».

Une belle déclaration qui témoigne de l’amour que porte Christine Kelly pour sa fille.

Cette photo qui fait fondre tout le monde

Plutôt réservée sur sa vie privée, elle poste pourtant sur son compte Instagram début 2021, un cliché de son enfant. La journaliste la tenait dans ses bras, quelques heures après sa venue au monde. On peut lire un doux et attendrissant message comme légende : « Le plus beau regard que l’on ait jamais porté sur moi. Comme ici à quelques poignées de minutes de ta naissance. Les plus belles cernes de ma vie. Maman un jour, maman toujours. Maman nuit et jour ».

À lire :  Grichka Bogdanoff : l’animateur est mort du covid

Si Christine Kelly a pris le soin de dissimuler le visage de la jeune princesse, les internautes eux n’ont pas manqué de réagir :

  • « Votre petite est magnifique » ;
  • « Quel beau bébé » ;
  • « C’est trop adorable ».

Aujourd’hui âgée de cinq ans, la petite Léa a réussi à combler le vide que ressentait sa mère. Celle-ci se confie à Gala à ce sujet. « Avoir une fille est la plus belle chose qui me soit arrivée. J’aime éduquer, partager, transmettre, remplir un vase vide avec de la force, avec des valeurs telles que le travail, la spiritualité, le respect, dans ce monde si ébranlé, explique-t-elle. Je transmets à ma fille mes forces comme mes faiblesses. Ma fille me donne une raison de vivre et je me sens utile ».

Christine Kelly et son compagnon : de nouveau en couple ?

L’ancienne membre du Conseil ne partage pas de nouvelles sur sa vie amoureuse. Depuis la rupture entre Christine Kelly et son compagnon Pierre, la journaliste préfère garder le silence. Elle révèle au magazine Télé-loisirs, les raisons qui sous-tendent ce choix drastique.

« Pour moi privé, c’est privé. Mais les questions ne me dérangent pas (…) C’est ma réponse qui compte. Une fois qu’on commence à donner un petit biscuit sur sa vie privée, direct, on est obligé de dire si on est avec quelqu’un, séparé, divorcé, etc., explique-t-elle. C’est sans fin et je ne suis pas sûre que ce soit ce que le public et les téléspectateurs attendent vraiment de moi ».

La belle originaire de Guadeloupe reste campée sur sa décision. Christine Kelly et son compagnon relèvent donc du top secret. Même ses collègues de télé en savent très peu sur son intimité. Elle mettait au défi Cyril Hanouna et à ses chroniqueurs de lui révéler une seule information à ce sujet, ce qu’aucun d’eux n’est parvenu à faire.

« Dans les coulisses un jour avant TPMP, Cyril nous dit, ‘Bon, j’ai des dossiers sur chacun de vous.’ On est toujours en train de rigoler, on est mort de rire, évoque-t-elle. Ce sont toujours des dossiers sur des petites histoires d’amour, etc. Et il me dit ‘Toi aussi Christine’. Et j’ai répondu que je mettais quiconque dans cette salle – on était quinze – au défi de me raconter une seule histoire sur ma vie privée… Personne n’a pu répondre, j’étais contente ».

En espérant que la charmante journaliste finisse par changer d’avis, on lui souhaite retrouver bientôt, Christine Kelly et son compagnon.