Angèle n’a toujours pas digéré cette affaire: « Je me sens humilié »
Angèle

« Je me sens humilié » : Angèle n’a toujours pas digéré cette affaire

La star Angèle sort dans quelques jours son nouvel album intitulé Nonante-cinq. Dans le même temps, le géant du streaming Netflix prépare un documentaire sur sa vie. Pourtant, la chanteuse remémore toujours l’humiliation publique que lui a fait subir certains médias.

« Je me sens humilié » 

Bien que sa carrière soit prolifique et remplie de succès, certains faits passés rattrapent Angèle. Au détour d’une interview accordée au Parisien, elle est revenue sur un pan de sa vie, en l’occurrence son humiliation. Elle garde toujours une dent contre ces détracteurs qui, selon elle, ont agi contre sa volonté. Ce qui ne manquait pas de lui attirer des surnoms indélicats au sein de la presse people un peu partout dans le monde.

Que reproche Angèle à ses détracteurs ?

Les faits remontent en 2017 où l’artiste sortait son premier single baptisé « La loi de Murphy ». À l’époque, le magazine Playboy diffusa une photo alors qu’elle s’y était opposée. Dans ce cliché, Angèle est perçue la poitrine dénudée et cachée par des fruits. Afin d’exprimer ses vifs regrets, elle confie au Parisien : « ma première presse, c’est une jolie blonde à poils ». Pour commenter cette actualité, la presse belge titre « La fille de Marka et Laurence Bibot pose nue dans Playboy », en référence à ses parents.