Kanye West : une campagne présidentielle hors du commun

Kanye West : une campagne présidentielle hors du commun

En juillet dernier, la star américaine du rap Kanye West annonce sur twitter sa candidature aux présidentielles américaines. Premièrement entrepreneur, producteur de musique puis rappeur l’artiste s’est également fait son nom dans la mode. Aujourd’hui l’époux de Kim Kardashian se lance un nouveau défis et pas des moindres : gouverner les États-Unis. Nous vous proposons un retour sur une campagne surréaliste à la conquête de la Maison Blanche. 

Rappeur milliardaire à président : Qui est vraiment Kanye West ?

Originaire de Chicago, Kanye West représente à 43 ans une des figures les plus influentes de la planète. Ses débuts remarquables en tant que producteur pour de grands noms tels que Jay-Z, Janet Jackson ou Alicia Keys l’ont vite poussé à évoluer. En 2004, il révèle au grand jour ses talents d’artistes avec son premier album « The College Dropout » jusqu’à ce jour avec une discographie de 13 albums. Il ne lui en aura pas fallut moins pour devenir à lui seul un record dans l’industrie de la musique avec plus de 35 millions d’albums vendus. L’époux de Kim Kardashian a également marqué sa place dans le monde de la mode. En collaborations avec les marques les plus prestigieuses, comme Louis Vuitton, Fendi, Adidas, Givenchy ou encore Azzedine Alaïa, il lance en parallèle sa marque de streetwear. Avec une fortune personnelle estimée à 1,3 milliard de dollars, Forbes le place aujourd’hui comme l’artiste hip-hop le plus riche de l’histoire.

S’il existe bien une chose à côté de laquelle on ne peut passer chez l’artiste, c’est son franc-parler ! Ce qui lui valut de nombreuses polémiques à de multiples reprises notamment sur ses propos au sujet de l’esclavage lorsqu’il déclare « L’esclavage a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ça ressemble à un choix. » Kanye West a également supposé l’infidélité de sa femme Kim Kardashian en lui prêtant une relation avec le rappeur Meek Mill sur son compte twitter. Ces interventions dans la sphère médiatique lui ont attribué quelques tendances bipolaires.

De plus, la religion occupe une place conséquente dans la vie du rappeur. Il se laisse la liberté de mettre sa foi en musique, à tel point de vouloir décrire sa chanson Jesus Walks comme le prolongement logique de la Bible. D’ailleurs, son obsession pour la figure du Christ se retrouve notamment au travers de sa candidature aux présidentielles américaines.

Des sommes colossales pour une campagne surréaliste :

Suite à sa déclaration sur le rachat d’Universal Studio « C’est seulement 33 milliard de dollars », on peut prêter un rapport à l’argent particulier chez Kanye West. Le candidat aurait aussi dépensé 12 millions de dollars avec 11 mille dollars de dons de la part de ses soutiens pour l’accompagner dans sa campagne « Birthday Party ». Pourtant, ces sommes astronomiques vont-elles garantir le succès de cette campagne surréaliste ? Le candidat de « Dieu » a dévoilé certains axes de son plan portant sur plusieurs références bibliques :

  • La prière à l’école : Jugée essentielle pour les enfants, l’artiste estime qu’elle permet d’apprendre la crainte et l’amour de Dieu. Il cite que ne pas initier les enfants à prier les incitera à « plus de drogues, plus de meurtres et plus de suicides ».

  • Une loi anti-avortement : Pour la simple et bonne raison qu’en tant que précepteur de la Bible, l’avortement n’a pas lieu d’être. Il partage également cet avis sur la peine de mort en citant un commandement de son livre sacré « Tu ne tueras point ».

On ne sait pas encore si cela suffira à Kanye West pour convaincre une majorité de la population américaine. Avec un seul meeting politique en Caroline du Sud à son compte, le candidat recueille pour l’instant 2% des voix. Il aura une dernière chance pour convaincre son audience avec un dernier débat le 24 octobre prochain avant les élections présidentielles. Advienne que pourra !

shares